Que se passe-t-il à Haren ce 17 avril ?

, par PatatisteDesLuttes

Pour rappel, ce qui se déroule à Haren Dimanche est en lien avec la Journée Mondiale des Luttes Paysannes et d’autres activités qui se dérouleront à Bruxelles et dans d’autres villes ! Organisée par le ReSAP, nous tentons de laisser à chacun-e la possibilité d’avoir une diversité d’activités, d’actions en lien direct ou indirect avec la question de l’agriculture paysanne et de la défense d’un autre système alimentaire. Ainsi :

Programme
14h00 : Balade guidée (départ du centre du village, vers le Keelbeek)
14h30 : Début de la plantation de patates (terrain du Kerkeveld entre le centre du village et le Keelbeek)
15h30 : Point presse (accueil au centre culturel "De Linde")
15h45 : Accueil de la masse critique à vélo (entrée du terrain du Keelbeek)
15h30 : Groupe de percussions Sysmito
16h30-18h30 : Forum potagiste et jardinier (Centre Culturel De Linde, rue cortenbach)
18h30 : Repas
19h00 : Discussion sur la Re-lance du Mouvement Reclaim The Fields en Belgique face à privatisation de territoire comme celui du Keelbeek
19h30 : Fanfare La clinique du Dr Poembak
20h30 : Bal du village avec Bintje Musette Orchestra

Et le Keelbeek et la ZAD dans tout ça ?

JPEG - 64.9 ko

Même si la répression se fait sentir, à la fin, c’est nous qu’on va gagné !
> Lire à ce sujet cet article suite à l’expulsion du Keelbeek en septembre

La lutte contre la maxi-prison et son monde n’est pas finie...Il y a d’un coté des organisations qui sont sur le terrain légaliste, sur le terrain des luttes paysannes et écologiques. D’autres luttent par l’action directe non violente et la désobéissance civile.
Le terrain lui est bel et bien grillagé depuis quelques mois et surveillé 24h / 24h par des vigiles (qui ont vraiment l’air de bien s’****merder ceci dit en passant (C’était plus drôle et accueillant avant les gars non ?). Quelques copain-ine-s vivent et occupent toujours l’entrée du Keelbeek sur une dalle à quelques pas de la ZAD.

Mais cela ne nous fera pas reculer dans notre détermination à lutter pour préserver ce terrain cultivable et espace naturel pour y faire vivre d’autres possibles, une ferme, des rencontres, de la vie.

Quand aux grillages, Partie Remise !

JPEG - 633.2 ko

Il y avait cette fois-ci..., trop peu d’énergie pour agir directement et libérer le Keelbeek. En attendant on sait de source sûre (et ça nous a fait bien marrer) que les vigiles de G4S au service de la Régie des Bâtiments considèrent qu’une chasse aux oeufs avec des enfants sur le terrain comme le 3 avril dernier est un incident fort déplaisant. Et qu’ils craignent ce dimanche. Qu’ils soient rassurés, les enfants sont plus malins...

ON LÂCHE RIEN ! ON N’EST TOUJOURS LÀ !

Des ami-e-s du Keelbeek

JPEG - 253.3 ko