L’observatoire de la mégaprison de Bruxelles-Haren

Le Comité de Haren, l’asbl Respire, des riverains et des militants lancent aujourd’hui « l’observatoire de la mégaprison de Bruxelles-Haren ».

Le gouvernement régional a délivré le permis pour la mégaprison de Bruxelles-Haren le 24 décembre 2016. Une énième fois, les décideurs auront donc choisi le moyen le moins acceptable pour imposer ce projet toxique. Après avoir balayé d’un revers de la main les centaines de réclamations de citoyens et d’associations, réduisant à néant le principe même de « participation citoyenne » qu’ont été supposé incarner les « commissions de concertation », ceux qui sont censés agir pour le bien de la Région ont décidé faire passer en pleines vacances ce projet qu’eux-mêmes jugent démesuré. Dans ce dossier comme dans de trop nombreux autres, le dégoût citoyen pour les politiciens ne peut plus surprendre que ceux qui veulent encore l’être, Père Noël mis à part.

La suite sur :
http://www.harenobservatory.net/

Vos commentaires
#Le 14 janvier 2017 à 10:16, par Valentine
le dernier mots n’est pas dit. Un lit en prison qui coute 8000 € par mois nouris logé..... et le citoyen qui doit survivre avec 1500 € en payent tt lui meme.
J’en connais qui disent vouloir rentrer en prison ou mourir quand ils en sortent.
C’est la pauvreté qu’il faut combattre pour diminuer la délinquance !