Soutenir la lutte ! Quelques pistes de soutien de base !

, par GratinDauphinois, PatatisteDesLuttes

Les besoins sur le lieu sont énormes en vue de préparer l’hivernage. Nous avons beaucoup de soutiens symboliques, mais encore peu de soutiens physiques.
Plusieurs manières de nous soutenir ! Par vos visites sur place, par votre participation aux chantiers qui s’organisent, en amenant l’un ou l’autre objet qui pourrait vraiment nous être utile, nous ancrons ensemble un peu plus la lutte dans le territoire.

C’est la raison de ce texte, vous faire la liste des besoins récurrents sur place, pour vous aider à nous aider à apporter votre coup de pouce.

Ce qui ne vous sert pas, peut nous servir !

Être physiquement présent

Le soutien le plus précieux serait de venir renforcer la présence sur place, en installant une régularité dans vos visites. Venir passer la nuit sur place est encore ce qui permet au mieux de prendre la mesure de nos ambitions communes dans cette lutte. Ou venir 1 jour ou une demie-journée. Nous avons besoin en particulier de personnes prêtes à partager leur savoir-faire en matière de construction (lieux de vie) en bois.

Mais il y a aussi d’autres manières de nous aider, et notamment en trouvant les besoins suivants et en les apportant sur place :

Rangement et besoins dans la cabane :

  • trousse pharmacie et secours,
  • boites de rangement en métal ou en verre,
  • thermos,
  • moulin à café,

Nous travaillons à rendre le lieu vivable pour l’hiver qui arrive.
Appel à outillage : Pour nos chantiers, nous avons de gros besoins en outillage. Nous pensons à des outils que vous n’utilisez peut-être plus, ou qui peuvent être récupérés sans frais, et qui pourraient nous servir :

  • pinces multiprise,
  • tenailles,
  • marteau,
  • pied de biche,
  • râteau droit / à feuille,
  • machette,
  • scie à main,
  • cognée, coin,
  • escabeau ou échelle,
  • brouette,

D’autres besoins pour les chantiers, ce qu’on essaie de récupérer au maximum :

  • vis (longueur 5-8cm),
  • vos vieilles boites de clous rouillés,
  • tiges filetées, écrous, boulons,
  • vieux tuyaux PVC,
  • sangles,
  • bâches pour la pluie,
  • seaux, bassins,
  • bac de douche,
  • bidons de récupération pour les eaux de pluie,

Récup, mais pas décharge !

En ce qui concerne les récup volumineuses, nous ne pouvons nous permettre de stocker ce qui ne sera pas utilisable sur le lieu. En cas de doute, passez-nous un petit coup de fil :

Tél : 0472/38.81.04
Email : keelbeek(at)sdu.collectifs.net

Aux paysans et ruraux qui nous soutiennent

Plus spécifique, une demande qui s’adresse aux paysans et personnes habitant à la campagne qui nous soutiennent. Nous voudrions envisager chaque possibilité : à prêter, à donner, ou à financer. Nous sommes à la recherche :

  • d’un contenant (une citerne) d’un mètre cube pour diminuer la charge du ravitaillement en eau potable,
  • de bois de chauffage (stères de bois sec, coupes à blanc, chutes, etc.),

Matériel de construction légère

Enfin si vous pouvez nous aider à trouver des bons plans pour récupérer :

  • palettes, planches, panneaux pour la construction,
  • chapiteau, grosses toiles, ou tente militaire,
  • bidon et fut métalliques,

Etre au sec et au chaud pour l’hiver

Pour terminer, il semble important de rappeler que malgré la douceur de l’été indien, nous sommes aux portes de l’hiver. Il reste des chantiers nécessaires pour atteindre le confort minimum (écran plat, terrain de badmington, sauna, etc.). Sans le maintien d’un lieu convivial et chaleureux, où nous pourrons vivre et rêver ensemble, il sera plus difficile (voire quasi impossible) de rester sur place.

P.-S.

En gras, les besoins matériels les plus pressants.