Arrêter la machine
à broyer

« Les membres de la Commission pour la réforme du code pénal ont publié un livre résumant leur projet et appellent les parlementaires à s’en emparer face au texte approuvé en Conseil des ministres. »

Un des changements proposés est :
arrêter avec le recours à une peine de prison pour tous les niveaux de peine.

« Nous chérissons l’espoir de voir s’organiser durant la prochaine législature un débat parlementaire approfondi sur la réforme du code pénal", écrivent les auteurs, Joëlle Rozie (professeure à l’Université d’Anvers), Damien Vandermeersch (avocat général à la Cour de cassation, professeur à l’UCL et Saint-Louis) et Jeroen De Herdt (juge à Anvers et chercheur). »
.

indique le journal PNG dans un article paru le 08 août 2019 PNG

Une info relayé par Haren Observatory PNG

« On salue la ténacité de M. Vandermeersch et Mme Rozie.
Il est plus que difficile de considérer que le parlement a encore la moindre influence en Belgique, puisqu’il se fait en permanence lober par le gouvernement et ne donne signe de vie que si la majorité l’y autorise.
Mais enfin bon, tous les efforts sont nécessaires, d’où qu’ils viennent, quand il s’agit d’arrêter la machine à broyer. »